Aventure·Chronique·Combats·Fantasy·Guerre·Humour

† IMMORTELS †

 Mardaas, Tome I
Michael Bielli-
IMG_20181027_164451_991-1.jpg

Transparent-fire-gif-15

Une ombre s’étend sur le Continent de Daegoria.

Les puissants Immortels sont de retour après avoir été enfermés durant deux siècles dans une prison souterraine. Bien décidés à régner de nouveau sur les quatre Terres à l’aide de leurs pouvoirs divins, l’un d’entre eux va pourtant les trahir.

« Il était l’Ennemi du Royaume, aujourd’hui il va devenir son allié »

Motivé par un secret enterré dans le passé, il va devoir faire ses preuves et gagner la confiance du peuple en le protégeant des attaques de ses confrères.

« Son nom n’a jamais été oublié »

Mais il sera difficile pour lui de se faire accepter parmi ceux qu’il a longtemps persécutés. Car autrefois responsable des plus grands génocides, bourreau, meurtrier, tyran, le continent porte encore les traces de son règne noir.

Seulement ont-ils raison de se méfier ?

Il est le Seigneur de Feu

Son nom est Mardaas.Transparent-fire-gif-15

20181202_151421_0001.png

∑ Holà ! Joyeux mois de décembre! Je te souhaite de belles fêtes, que puisse le sort t’être favorable.

Il y a quelques mois j’ai rencontré un être plus qu’adorable Maître Mardaas, aka Samouraï, aka Michael. J’avais un peu dressé son portait dans un de mes rendez-vous, le Friday Bookish Vote, je t’invite à aller lire l’article pour voir l’étendue de ses talents, tu y trouveras notamment son instagram, lieu où tout se passe, ses tutos « comment tuer doucement mais surement » y sont publiés, tu pourras acheter ses produits dérivés #darknessisbetter #howkillslowly #bebadandkeepcalm. Un bon moment assuré. Alors, maintenant imagine Le Seigneur des ténèbres prendre le thé avec moi, Princesse de Poudlard, ça en jette hein! AVOUUE TU ES JALOUUX! Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises et que ma critique ne sera pas pour aider l’auteur. Comme toujours, mon avis reste le MIEN, je ne mets pas les formes pour apaiser les coeurs trop fragiles, je reste intègre sur la rédaction de ma chronique, plus encore vu que cela est pour aider un ami, à faire évoluer, grandir, améliorer son oeuvre. Ne mets pas trop de miette sur le tapis en lisant ma chronique, et surtout passe un bon moment en compagnie de mes mots. Affectueusement Miscrety ♥  

IMG_20181027_163950_529-1.jpg

Par ses soins, j’avais reçu un exemplaire dédicacé de son premier tome. J’avais littéralement craqué sur la cover bien badass, et laisse-moi te dire que lorsque je me suis assise à ma pause déjeuné avec ce pavé dans l’une de mes mains et ma fourchette dans l’autre, mes collègues faisaient moins les malins. Moi je te le dis!

Au dernière nouvelle, je suis toujours une trouillarde de la vie, je n’aime pas les romans sombres, je n’aime pas sentir cette oppression, ce petit truc qui me fait me pisser dessus. Alors que j’étais en panne de lecture, lassé par le trop plein de SP de mauvais goût, j’ai juste fui mon tas de livres, ce qui est étrange c’est que je continuais à en acheter en me disant, quand j’irais mieux, je lirais ce livre. Mhh je pense qu’avoir une petite PAL, m’effraie, m’enfin j’en parlerais à mon psy à la prochaine séance.

MARDAAS m’a sortie de ma déprime! J’ai bien cru que ce début de saga était fait pour moi, tout est parfaitement dosé entre la violence, la noirceur, les épisodes de douceur, les scènes de combats, tout est au millimètre près dosé pour que cela tienne dans mes mains. Il y a eu des petits  couacs qui ont fait ralentir ma lecture, de petits moments qui selon moi aurait pu être supprimé, en comparaison avec le reste du livre, c’est couacs ne faisaient pas le poids.

Mardaas est un être immortel dont les chaînes de sa prison vont être brisés afin que celui-ci soit libre.  Dans quel but sa libération va changer la face du monde? Une machination se met en place, s’en jamais savoir ce que va nous réserver l’auteur, quand l’on pense que tout est en jeu, de nouvelles cartes sont dévoilés, le jeu change de main, les rôles ont basculé et qui reste-t-il? Bon ou méchant est-ce le plus important?

Le bien, le mal, deux notions exploitées, transformés, remis dans d’autres contextes, ramenant à la même boucle. Michael Bielli présente différents personnages, avec chacun ses bagages, et tous ont une vision du monde, de ce que devrait être la bonté humaine, mais au final comment peut-il y avoir une bonté humaine, quand chaque être est inhumain dans son rapport avec l’autre? Mardaas représente vraiment cette question, c’est un être immoral, tueur de sang froid, sans état d’âme, enfant, femme, homme, qu’importe, seul son bien être importe. Mais la jeune fille aux yeux innocents n’a-t-elle pas autant de sang sur les mains?

Le récit est une aventure palpitante qui ne laisse pas un moment de répit au lecteur, un premier tome qui laisse notre souffle coupé. Des péripéties, des complots qui n’en finissent plus, une dose d’humour qui apporte beaucoup au roman. À plusieurs reprises je rigolais sur des scènes tellement trash, mais c’était écrit tel que je ne pouvais rien faire d’autre, hormis rire.  Un roman qui vaut pour ma part la peine d’être découvert.

20181202_151512_0001.png

∑ Les protagonistes sont atypiques, servent l’histoire d’une manière étonnante, ont découvrent des personnages ambitieux, fragile, décevante, forte, tout un panel qui va changer et se transformer au fur et à mesure des chapitres. Michael B, ne cherche pas à attendrir ses personnages profondément noir, non son but n’est pas de faire des protagonistes de gentilles personnes. Chacun à ses objectifs, ses désirs, ses rêves. Personnellement cette fantasy est maîtrisé du bout des doigts, il ne faut ni s’attendre à de la guimauve, ou un roman tout doux. Non. Les personnages font passer un message, ça va saigner.

20181202_151538_0001.png

∑ Une écriture digne d’un scénario de film. C’est d’ailleurs ce qui m’a frappée en premier lieu, que tout soit si fluide dans mon esprit, si bien écrit, décrit, que les images se collaient dans le coin de ma tête. L’univers est incroyable, il emporte et plonge dans un nouveau monde. Je ne suis pas déçue de cette découverte, j’ai d’ailleurs une profonde haine envers TOI AUTEUR DE MERDE! C’est quoi cette fin??? Et que me dit-il? Que je dois attendre avant le tome 2, euuuh en fait clairement je fais faire une syncope. Merci pour ce roman, cette dédicace et ton éternel amitiée. YOU’RE THE BEST ♥ 


🅻🆄 🅰🆅🅴🅲

20181203_103239_0001.png

Ed Sheeran, I See Fire

Publicités

Un commentaire sur “† IMMORTELS †

Répondre à La Booktillaise Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s