Aventure·Chronique·Fantastique·Fantasy·Magie·Politique·Steampunk

La lectrice qui lisait l’avenir

La Passe-miroir, Livre I: Les Fiancés De L’hiver
Christelle Dabos-
20180612_233611.jpg

534593599bee271b39739b99e922b346.jpg
 » Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

534593599bee271b39739b99e922b346.jpg

Hey mon chou!

J’ai la sensation de revenir d’un mois d’absence…J’avais tellement une routine, pris l’habitude d’écrire pour la semaine, de chercher de nouvelle idée, de nouveaux projets, c’était une charge mais j’appréciais cela. Cette petite pause m’a quand même permis de souffler un peu. J’ai profité de cette période pour me détacher des personnes néfastes à mon épanouissement. De concentrer mon attention vers les gens qui ne cherchent pas à m’utiliser ou me descendre. ÉVIDEMENT cette période m’a donné encore plus d’idée d’article en tout genre. Durant cette pause j’ai pu lire un peu plus, même si je dois dire que j’étais quand même pas mal occupée. Aujourd’hui je reviens avec une toute nouvelle chronique. Installe-toi, boisson et biscuit et bonne lecture. ♥ 

ready for it


HistoireJ’ai eu des échos de ce roman, des bons, des mauvais, des mitigés. J’anticipais un peu avant d’ouvrir ce livre, mais finalement j’ai réussi à mettre de côté tous ce que j’avais entendu et pu lire, et j’ai donc démarré le premier chapitre. L’ambiance de « La Passe-miroir » est particulière, on est dans un univers créé de toute pièce par l’auteur, mais les différents clans introduit et présentés sous différent aspect sont essentielles  pour déterminer dans quel clan nous sommes. Ophélie qui va devoir quitter son foyer pour celui de son mystérieux fiancé, va faire l’expérience du froid. Nous sommes en printemps et pendant quelques secondes je me suis demandée si j’allais apprécié lire ce livre glacé en saison non adéquate. J’avais peur de ne pas être en adéquation avec le thème…Mais bref pour en revenir à l’ambiance, elle est si saisissante, que j’en ai ressentis des frisons.

S’il y a une chose qui m’a frappé c’est le côté original du récit. Il n’est pas évident de se projeter dans le futur, ni évident de prédire les actions des personnages. Ce premier tome n’a pas été un coup de coeur j’ai apprécié ma lecture, mais pour moi il manquait un petit quelque chose. L’auteur n’a certainement pas voulut être  dans les clichés et cela se sent, mais elle a pris un gros risque en commençant son histoire avec la genèse remixé à sa manière. Un aspect qui m’a d’ailleurs pas mal déranger et questionné. Ce remixe a généré, pour ma part un côté très obscur à l’histoire, obscure dans le sens dérangeant. Ce qui a fini par se transformer en moment de gêne. 

Si tu aimes les œuvres qui sortent du lot, les histoires politiques, mariages arrangés, avec une touche de fantastique et un soupçon de magie. Tu obtiens, « Le Passe- Miroir ». Je ne conseille par contre pas ce roman, au adepte des histoires d’amours, car tu auras le droit à une douche froide. Ici, on rencontre une jeune fille qui va devoir se battre pour rester en vie,  se battre pour comprendre les rouages politiques dans lesquels il semblerait qu’elle y joue un rôle. Un premier tome qui mets en place les rouages du récit, tout en gardant le lecteur dans une tornade de questions et de secrets. On découvre pas à pas avec Ophélie le monde dans lequel elle est prisonnière. 

Personnages

Tout comme l’histoire, les personnages ne tombent pas dans le clichés. Nous faisons la connaissance d’une Ophélie mordu de livre, de bibliothèques, son seul contact se fait avec les livres et son grand-père. Elle n’est ni doué pour parler, ni pour les relations humaines, n’a aucun goût pour s’habiller. Elle a des lunettes presque trop grande pour son visage, ne prend pas soin d’elle, ni du reflet qu’elle renvoie aux personnes qui la rencontre. Malgré le peu de contact qu’elle a avec l’être humain, elle reste une fille forte, qui semble savoir repérer ses combats. Elle supporte avec beaucoup de calme et patience l’humiliation, la manipulation, le travail forcé, ses devoirs qu’on tentent de lui faire faire. 

Thorn est loin d’être le fiancé de l’année. Aussi froid qu’une montagne enneigée, est distant, il ne représente pas le BOOKFRIEND idéal…Le charme ne semble pas l’avoir frappé, ni la douceur, ni l’amabilité, ni rien du tout. Le mec semble fait juste pour travailler, monter la vengeance du siècle, et dormir quand il a le temps entre deux meurtres et deux affaires. AVOUE tu es amoureuse de ce mec? Bref je pense que à mesure que je te peins les protagonistes ça ne respire pas l’histoire d’amour tout droit sortit des feux de l’amour (beurk). 

Malgré que les personnages ne rentrent pas dans les clichés, cela n’en reste pas moins intéressant et rafraîchissant.

ÉCRITURE

La plume de l’auteur est envoûtante, elle nous traîne dans son monde, jusqu’à la fin. Ce premier volume est intéressant, nous laissant sur des tas de questions. Une lecture agréable mais avec un manque de quelque chose. Je ne suis pas déçue d’avoir acheté le livre, et très intriguée de savoir ce que l’auteur a prévue pour sa suite.


« Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même, avait dit le grand-oncle. Ceux qui se voilent la face, ceux qui se mentent à eux-mêmes, ceux qui se voient mieux qu’ils sont, ils pourront jamais.  »


Achat kindle: 8.49€ (Amazon)
Achat broché: 18.00€ (Amazon)
Achat poche: 8.65€ (Amazon)

Lu Avec

 Jacob Banks

signature

Publicités

3 commentaires sur “La lectrice qui lisait l’avenir

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s