Le Mois De La Femme·R.D.V

Les Mères Qui Foutent Rien…Ou le mythe.

20180309_082630_0001

Hey mon chou! J’espère que tu débutes bien ta semaine? Aujourd’hui je voulais te parler d’un sujet qui me tient spécialement à cœur, non pas parceque je suis une mère au foyer, je n’ai pas d’enfant. Allez installe-toi, prend ta boisson du Lundi whisky sec thé, et si l’envie te dit n’hésite pas à me faire part de ton point de vue en commentaire. Bonne Lecture ♥


Au travers de l’histoire, nous remarquons que la critique et regard sur la femme, s’est adapté en fonction de la place que celle-ci occupait dans la société. Être mère au foyer fut un temps vu comme une obligation; il représentait la normalité et de ce fait les femmes qui osaient penser aller travailler, rêver d’indépendance, d’une vie sans enfant…bah c’était…AU BÛCHER.

*Femmes soumises et qui adorent tellement faire à manger, sans avoir le choix.*

 

Actuellement la société porte un regard plus que favorable sur l’indépendance de la femme, son désir de penser à sa carrière professionnelle plutôt qu’à son horloge biologique. Cela ne me gêne en rien ou presque… Le hic dans ce sujet est l’élévation d’un certain type de femme et l’humiliation voire le dédain de l’autre type de femme. Dans une époque où on accepte tout, mais méprisons constamment, les mères aux foyers ne sont malheureusement pas épargné par le mépris.

*Comment sont vu les mères aux foyers aujourd’hui. Des feignasses, évidemment.*

03-desperate-housewives-w750-h560-2x.jpg

Malgré mon âge, j’ai souvent eu des conversations avec des femmes de tous âges, qui ne voyaient pas le fait d’être mère au foyer comme étant gratifiant, en termes de reconnaissance. Dès lors où l’on sait la difficulté que la femme a eue à s’émanciper de l’homme pour construire elle-même un avenir dont elle serait la seule à avoir le crédit. Ce choix de reconnaissance peut tout à fait se comprendre. J’ai eu le droit à d’autres discours moins construits et élogieux tel que :

 » De toute manière c’est du gâchis d’être mère au foyer »
« Ça ne vaut pas la peine de faire des gosses, pour finir à rester à la maison et attendre »
« Je ne vois pas pourquoi je devrais m’occuper des gosses que j’aurais mis une éternité à porter et sortir, alors que mon mari n’aura rien fait »

Ce genre de « discours » est affligeant pour diverses raisons; notamment car elle considère la femme au foyer comme faisant rien de sa vie, n’ayant aucune valeur. S’occuper de ses enfants n’est en rien une chose qui en vaut le coup…Bon il est vrai comme j’ai pu le préciser plus haut, je n’ai pas d’enfant, mais j’ai des nièces, dont je m’occupe d’elle, dès que les parents n’ont pas la possibilité de faire autrement et laisse-moi te dire.

ÇA N’A RIEN D’UNE JOURNÉE TRANQUILLE PÉPÈRE

À savoir qu’un nourrisson à des horaires à respecter; bouffe, sieste, moments propices pour le bain… Bref c’est un agenda qu’il faut suivre à la minute près. Tu vas me dire que l’enfant dort beaucoup et de ce fait beaucoup de temps off… OUI MAIS NON, chaque enfant est différent, et même sans différence, le temps off est souvent consacré à ranger, laver, étendre le linge, papier, courses…Tu verras RAREMENT pour ne pas dire jamais, une mère ne rien foutre de ses journées quand elle a un bébé.

linette

OUAIS MAIS ADO, LES FEMMES NE FONT PLUS RIEN, ILS SONT AUTONOMES ET SAVENT S’ESSUYER

Alors je ne sais pas si tu es au courant, mais en grandissant c’est PIRE! Entre l’école, les activités extra-scolaire, les rendez-vous diverses et variés, les tâches domestiques, les urgences, les imprévus de la vie. La mère au foyer ne se tourne pas les pouces, attendant que son mari ramène l’argent et le pain sur la table. Non non, de plus je te laisse imaginer dans le cas où la Maman n’a qu’un seul enfant… Venant d’une famille nombreuse, je peux vous confirmer que ma mère n’avait pas une seule minute de répit…

Par ailleurs, je ne comprends pas pourquoi la mère qui décide de s’occuper de ses enfants et de ce fait de son foyer à TEMPS PLEIN, devrait ressentir une gêne vis-à-vis des femmes dites activent. Il n’y a pas de honte à aimer s’occuper de ses enfants, de sa famille, bien au contraire, je trouve cela admirable, comme les femmes qui choisissent de faire une carrière plutôt que d’avoir des enfants, ou celle qui mettent leurs enfants en crèche. Chacune devrait se sentir libre et fière du choix qu’elle fait, sans avoir l’impression d’être jugé par une quelconque catégorie de femmes.

Hé oui je suis de celle qui pense qu’être mère au foyer devrait être reconnu, comme un métier ou que sais-je. Un enfant ça ne se construit pas seul, ça demande du temps, de l’attention, de l’amour et un trop plein de patience. Cela demande un sacrifie sur ses propres désires, envies, passions. Tu me diras que c’était leur choix de faire des gosses et que cela est normal de s’en occuper et qu’elles n’ont pas à avoir une sorte de reconnaissance…Et pourquoi? Les mères qui vont travailler et qui ne retrouvent que leurs enfants le soir, sont bien mis en valeur? Les femmes sans enfants qui ont une belle carrière sont bien reconnues pour leur ténacité ( Bon dans leur cas, on leur rappelle souvent que leur horloge biologique tourne et qu’elles devraient se bouger…encore une manière de penser ridicule)? Alors pourquoi mais pourquoi les mères aux foyers ne devraient-elles pas avoir de la reconnaissance pour le travail qu’elles font: ÉDUQUER?

PRÉCISION: Je ne veux pas non plus dire que les parents qui travaillent ne donnent pas assez d’amour, attention, et qu’ils sont cruels avec leur enfant. Non. Ce qui me dérange dans toutes ces polémiques, que je lis et entend un peu partout, c’est ce fossé créé qui au final décent les femmes qui font un choix (enfant ou carrière ou les deux).

Je remercie ma Maman d’avoir sacrifié son temps, ses activités, ses rendez-vous chez le coiffeur, pour prendre soin de moi quand j’étais malade, quand j’avais pas envie d’aller jouer avec les enfants et qu’elle me trouvait des occupations. Je remercie ma Maman qui me faisait à manger tous les jours, qui ne trouvait du travail que l’été quand nous étions en vacances. Je remercie mes parents de m’avoir aidés à me construire, d’avoir passé DES heures et DES heures à m’apprendre les choses importantes de la vie. Je les remercie pour les valeurs et les nombreux sacrifices faits par amour pour nous.

20180312_103122_0001.png

signature

Publicités

12 commentaires sur “Les Mères Qui Foutent Rien…Ou le mythe.

  1. Très bel article.
    En tant que mère d’un enfant, dont j’ai dû m’occuper seule pendant de nombreuses années, je te remercie de remettre les pendules à l’heure.
    Je n’étais pas mère au foyer, car j’avais un travail, mais ma maman, oui.
    Et il lui restait rarement une heure devant elle pour se reposer.
    Je profite de ton article pour te citer une réflexion de mon patron (lorsque je travaillais) :
    – tu sais faire deux heures en plus aujourd’hui ?
    – Non, impossible. Je dois aller chercher mon fils à l’école, puis… et ….
    – Oui. Heureusement que mes hommes sont courageux et sont prêts à travailler plus de 40 heures semaine.
    – Ah, oui. En effet, je viens d’entendre un collègue qui va faire deux heures en plus, mais il a précisé que dès qu’il rentrerait, il ferait une sieste. Moi, lorsque j’aurait terminé toutes mes tâches à la maison, ma semaine comptera bien 60 heures de boulot.
    Donc, tu vois, nous sommes toujours jugées. Femmes au foyer et femmes au travail, et ce n’est pas prêt de changer.
    Bref, bel homage pour les femmes et je t’en remercie.

    Aimé par 2 personnes

    1. Quel enfoiré le mec quand même !!!
      Ah mais je t’en prie! Je ne pense pas qu’il y ait de sous metiers ou de sous femmes. Malheureusement les gens aiment les étiquettes…
      Je suis contente que l’article te plaise et que ça t’a fait du bien de lire mes quelques mots ❤ tu es une maman formidable ❤

      Aimé par 1 personne

  2. Ah enfin un article qui me fait sourire! C’est tellement rangeant d’être rabaissé pour nos choix. Tu sais j’ai une (pseudo) amie une fois qui ne considère pas mon métier comme tel et qui me demandait si je cherchais un vrai travail!!!! maman et auteure, ça ne doit pas encore être assez valorisant pour ces personnes! En tout cas, merci pour ce beau clin d’œil, je me suis régalé! Et alors la pub moulinex au début de ton article…. oh my god! Bien sur nous avons fait du chemin, malgré ça, les préjugés restent très ancrés dans notre société, c’est pourquoi je ne me cache pas et parle souvent de ma vie de famille/auteur. Pas facile à concilier tous les jours mais je m’arme de patience, j’y arriverais! Un gros bisous à toi!

    Aimé par 1 personne

    1. Roh tant mieux, j’ai été très en colère quand j’ai lu ta publie coup de gueule, car c’était tellement humiliant. Sur les 6 enfants ont été 3 à avoir de gros soucis de santé dont moi. Je demandais un temps énorme à mes parents. Et c’est pour quoi je considère vraiment la vie de maman qu’importe sa forme comme un vrai metiers.
      Mon Dieu mais je ne sais pas comment tu fais; auteur plus maman, déjà moi je me sens à la ramasse mdr
      Mdrr mais oui j’ai vu la pub moulinex j’en pouvais plus 😂
      En tout cas ce que tu fais est merveilleux et je te souhaite une bonne continuation, et si jamais y a besoin que je remonte les bretelles de certaines vipères JE SUIS LÀ 😂
      Bisous à toi aussi et merci de m’avoir lu et commenté ❤❤❤

      J'aime

  3. Superbe article, j’ai beaucoup aimé..
    Et je ne suis pas maman non plus… (mon horloge interne me crie de l’être… c’est très pesant au quotidien..)
    Je suis persuader qu’être maman est un boulot à plein temps voir pire encore, et je suis aussi persuader que beaucoup d’entre nous son plus apte à avoir envie/besoin d’enfants.. Je suis outré quand je me rend compte de cette réelle pression du « tes trop jeunes, pense à ta carrière » et à contrario pour les nanas qui approche la 40ène « Bon alors, il serait temps de nous pondre un enfant, tic tac l’horloge tourne ».. on est toute tellement différentes, et on à pas besoin de se comparer à des stéréotypes de la société, que par ailleurs les gens autours de nous répète sans savoir pourquoi… Personnellement j’aime beaucoup cette idée d’être mère au foyer, s’occuper de la maison, des enfants.. encore une fois, c’est parce que mon style de vie/travail est propice à rester a la maison..
    Je pense qu’être maman c’est s’accomplir dans sa vie de femme si vraiment on s’en sent capable.. et oui, ta maman, tout comme la mienne, et je dit ça car je les connais toute les deux, se sont tellement saigné pour nous…Je pense qu’on peu être fière d’elle.. et avec les exemples que nous avons, tu sera une super mama, et j’espère aussi l’être..

    Aimé par 1 personne

    1. 🙏 Amen ! Sérieusement je suis en tout point d’accord avec toi. Avoir l’envie de construire une vie de famille ne devrait pas être un soucis! Je respecte les femmes qui sont fières d’être mère au foyer comme celle qui savent ne pas en être capable et préfère ne pas en avoir, c’est un comportement d’une maturité énorme ! Roh oui ta Maman aussi était une Maman géniale, j’ai de merveilleux souvenir de tout ce qu’elle a pu faire pour moi ! Roh! Merci cela me touche. Si tu es prête à avoir un enfant alors je te dis fonce ou prend ton temps dans les deux cas tu seras formidable, on a grandi ensemble alors je connais ta douceur et ta tolérance, cela te sera d’une grande aide ❤❤❤❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s