Amitié·Aventure·Chronique·Fantasy·Romance·Royaume·Young Adult

La Belle Et La Bête, Remake

Un Palais D’épines Et De Roses
Sarah J. Maas-
20180306_184427.jpg

469cea2f70c3886dc19f400c10da2565

 » En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ? A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix. »

469cea2f70c3886dc19f400c10da2565

bonjour

Bonjour mes choux! Si vous me suivez depuis le début, vous devez savoir que j’adooore les Disney. Je vous le dis à vous parceque c’est vous et que je vous dois transparence et honnêteté…Je suis…une…Princesse! Ouf voilà je m’enlève une sacré épine du pied. Je n’aurais pas tenu plus longtemps. J’espère que cette nouvelle ne vous bouleverse pas trop. Sinon si on parlait de mon nouveau coup de cœur? Oui encore un! On dirait bien que mon année livresque ne sera pas si décevante que cela!

hurtsMon cœur saigne. Non il dégouline de larme et de sang, un mélange pas glamour du tout, mais la réalité n’est pas belle ! 

1- L’Histoire

Autrefois dans le monde de Feyre, les immortels soumettaient les humains, les faisant esclaves. Comme toute guerre du pouvoir, les rebellions ont commencé à se former. Les humains voulant la liberté et une vie paisible, certain Fae eux-mêmes se joignirent à cette quête contre l’oppression. Les humains furent délivrés, en tout cas en apparence ils l’ont été. Une vie de misère pour la plupart les attend.

Après que le père de Feyre est investi dans une mauvaise marchandise, sa famille se retrouve dans la misère. Une introduction que j’ai appréciée, cette mise en place, voir dans quel milieu elle grandit. Je n’ai pas vraiment trouvé l’essence de l’histoire originale, je ressens même que l’auteur a été influencé par La Belle & La Bête. Certes nous avons des changements dans le dénouent, dans le choix phare des éléments déclencheurs. Pour ma part l’ambiance La belle & La Bête, je l’ai très vite saisi, il ne m’a pas fallu bien longtemps pour repérer le schéma de Sarah J Maas. L’effet de surprises et vite balayé je l’avoue.

Forte heureusement la construction du schéma n’est pas l’atout de l’écrivain. Non elle a quand même su prendre mon cœur et le broyer, avec son univers fantasy. Avec du recul je m’aperçois, que le roman peut être découpé en trois parties; La vie de Feyre au-près de sa famille. Feyre au Palais de Tamlin. Feyre en pleine galère. La seconde partie, où la demoiselle est prise dans les griffes du grand méchant fae, peut s’avérer lente et sans intérêt. Par la suite nous comprenons son intérêt, astuce vicieuse des auteurs pour savoir si on a bien suivie. 

2- Les Personnages

Feyre, est la protagoniste la plus admirable. N’allez pas penser qu’elle est parfaite, encore un héros avec tout à sa disposition pour être surhumain. Non. Ce sont ses valeurs morales et ses convictions qui m’ont fait aimer le personnage. Tandis que sa mère succombe à la maladie, celle-ci lui demande de promettre de prendre soin du reste de sa famille. Plusieurs points sont à préciser ici. D’une c’est la dernière des enfants, vous vous voyez vous confiez la responsabilité de la cohérence familiale à la petite dernière? Pour ma part je laisse ce soin à ma grande sœur, chacun sa merde hein?! Deuxièmement, sa mère était pas un être des plus charmant, éternelle insatisfaite, vénale, prétentieux, superficiel. Elle n’a même pas jugé nécessaire de donner une éducation à Feyre. Révoltant non? Et Feyre devrait dire  » bah oui oui, bien sûr Maman, aucuns soucis, ne faisons pas comme si tu m’avais négligé toutes ses années. Je vais m’occuper de tout, t’inquiète tu peux mourir tranquilou ». Bon elle l’a fait la malheureuse… 15 ans elle va devoir chasser pour nourrir sa famille et leur assurer un confort.  

Son père, beaucoup ne l’ont pas apprécié, et à raison. Il est méprisable, après l’échec de son entreprise, les huissiers se sont saisis de leur bien, lui brisant la jambe au passage (vous lirez par vous même, mais cela n’est pas excusable). Il cessera alors de travailler, mais mec tu as trois filles! TROIS! Ce n’est même pas tant qu’il ne travaille pas, car s’il il lui avait vraiment été impossible de travailler, bah qui aurait pu dire quelque chose  ? Personne, mais mon soucis est que lui ne va même pas chercher à aider sa fille, ni lui témoigner un semblant de gratitude, pour la vie qu’elle se prive d’avoir pour eux. Bref un protagoniste décevant. 

Les Sœurs, c’est le POMPON! Si je pensais que l’auteur avait déjà mis le paquet en être abject, avec le père, me voilà bien sur les fesses…De vraies *********, pour rester correcte. L’une comme l’autre sont superficielles, (Hello Maman) leur but se trouver un mec pas trop pauvre, en dépit que ce que propose le village. Qu’il soit prêt à donner tout, à se saigner corps et âme, pour que mesdames aient leurs parfums et leurs bijoux. Quand j’ai lu les passages avec les deux, mes yeux me sortaient des trous, tellement je me suis dit que si mes sœurs étaient comme cela, j’aurais déjà planté l’une d’entres-elles! Elles méprisent Feyre, l’humiliant dès que l’occasion se présente. Mais merde, elle te ramène ta putain de bouffe! Tandis que toi tu coiffes tes cheveux tout pourris, elle  a du sang sur les mains, à chaque fois qu’elle chasse. Bon l’une des sœurs, sera surprenant dans la suite du roman et encore heureux, j’aurais fait une lettre à l’auteur dans le cas inverse, demandant qu’ont les mettent au bûcher! 

Tamlin, ou mon bébé d’amour? Okay on garde la tête froide. Respire, respire. Mhh alors que devais-je écrire déjà? Ah oui, la bête, c’est la bête. Pas trop mal pour une bête hein? Sans déconné, vous ne trouvez pas qu’il y a une sacré ressemblance avec la bête du Disney? Je ne sais que dire, à part qu’il tente de cacher la malédiction qui a frappé son royaume. De prime abord, je l’ai trouvé malin, mais au vu de la fin, il me semble qu’il aurait pu faire mieux, quand au fait de laisser des indices. Tamlin est respectueux, patient et tente de ne pas influencer Feyre dans  ses décisions, choses faciles vu qu’elle déteste les immortels. Le mec va même sacrifier SON ROYAUME pour elle! #preuvedamourdemalade.
f1288f8b728c3a32a66e1a019a6be416.jpg

( Crédit: Kalynne Vorster)

Lucien, apporte une touche d’humour et de courage supplémentaire au récit. Des joutes verbales vont s’installer entre les deux protagonistes, amenant une légèreté à l’histoire. Ce n’est qu’à la troisième partie du roman, que nous voyons réellement qui est Lucien. Il est d’une loyauté comparable à celle de Feyre, il a un cœur plus grand que ce qu’il laisse voir. Il joue avec son passé pour se créer des barrières, ainsi prétendre qu’il n’est que dureté et foutiste.  Un personnage de grande valeur.

Rhysand, ou mon bébé d’amour deux? Regarder ses yeux! À mourir! Malgré qu’il apparaît peu au début, il est vitale à la troisième partie. J’ai trouvé des similitudes dans son comportement avec Lucien; tous deux jouent un rôle, pensant se protéger. Surnommé la pute de la méchante, il encaisse toutes les remarques sans jamais ciller. Remarquable mon bébé. Feyre lui doit clairement la vie! Sans lui elle serait morte au moins six fois. La fin que l’auteur a mis en place, annonce quelque chose, mais c’est perturbant, car nous ne savons pas de quoi il en découd. Reste à voir. Rhysand demeure assez mystérieux et distant quant à ses mouvements. Il amène un côté bad-boy à l’histoire.
cbd12262cf7c59e9cbc5d37eec482ef2

(Crédit: Charlie Bowater) 

3- L’Écriture

Une plume envoûtante, si j’avais pu lire d’une traite, je l’aurais fait sans hésiter une seconde. Un premier chapitre qui a su lancer du bon pied l’histoire. Sarah J Maas, sait tenir en haleine ses lecteurs, jouant avec les émotions et la psychologie des personnages pour nous atteindre. Permettant de nous transmettre avec justesse les sentiments des différents personnages.

Je tiens à montrer mon majeur, à la fille qui m’a brisée le cœur en me dévoilant la suite! Je te hais d’une force que tu ne serais capable d’imaginer! JE TE HAIS!
I'm Gonna come over...

*Je vais venir, et je vais te kouique* 


Extrait Du Chapitre 1:

La forêt n’était plus qu’un labyrinthe de neige et de glace.

Depuis une heure que je scrutais les fourrés, j’avais fini par comprendre que l’affût sur une branche d’arbre n’était pas efficace. Les rafales de vent effaçaient certes mes traces, mais aussi celles de proies éventuelles.

Poussée par la faim, je m’étais aventurée plus loin de chez moi que je ne l’osais d’habitude, mais l’hiver était l’époque la plus dure pour la chasse. La plupart des animaux s’étaient trop profondément enfoncés dans les bois pour que je puisse les suivre. J’avais espéré que le maigre produit de mes chasses précédentes nous permettrait de tenir jusqu’au printemps, mais je m’étais trompée.

Je passai mes doigts gourds de froid sur mes cils pour en faire tomber les cristaux de neige. Nulle trace d’arbres dépouillés de leur écorce signalant le passage de daims. Ces derniers ne partiraient d’ici qu’après avoir mangé toute l’écorce à leur portée, et remonteraient vers le nord, au-delà du territoire des loups, peut-être jusqu’aux terres de Prythian, où nul mortel n’osait se risquer à moins d’être las de vivre.


Achat neuf : 18.90€ (Amazon)
Achat d’occasion : 11.76€ (Amazon)

Lu Avec

 

 

 

 

Livres Similaires

 

 

 

 

signature

Publicités

5 commentaires sur “La Belle Et La Bête, Remake

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s