Chronique·Fantastique·Fantasy·Quête de soi·Romance

À la recherche de l’âme sœur.

 

Émulsion, Au delà du visible
-Vanaly Nomain-

23770101_1505847866177457_889525927_o

c9b9364a3d3ce318a22e9c84df4bc87f

 » Deux mondes. Deux amours. Un Choix impossible.

Une quête de soi qui transporte Maïa dans un voyage mystique et quantique, mêlant Orient et Occident, illusion et réalité, au cœur de l’amour éternel.

Émulsion, ce sont des âmes qui se cherchent et ne se trouvent pas.

Le visible et l’invisible, unis dans une émulsion alchimique.

Du Laos à la France, dans l’esprit de la jeune fille de quinze ans, tout se mêle, se chevauche, se lie.

Mais la rencontre avec un étrange garçon bascule sa vie et lui impose de faire le choix d’un destin dans un monde en perdition. »

c9b9364a3d3ce318a22e9c84df4bc87f

Tout d’abord, il me semble correcte de remercier l’auteur de m’avoir proposée son livre en Service Presse. Dans un premier temps j’ai été intriguée par la couverture et la quatrième de couverture, après cela j’avoue mettre jetée sur le livre.

Aux premières lignes on est propulsé dans un univers et je ne savais pas où j’étais. J’ai eu un peu de mal au début, ne sachant pas trop où le personnage était, à qui il parlait, qui il écoutait, mais je dois dire que je n’arrivais pas à trouver une seconde pour lire ce livre et dès que je l’avais j’étais à chaque fois rattrapée par mes obligations de tous les jours. Bref après cela je me suis VRAIMENT lancée dans ce roman et que vous dire à part WOAW.

Passer le second chapitre tout s’enclenche, les protagonistes sont présentés, l’histoire prend bien forme et dès qu’on s’est habitué au schéma de l’auteur, c’est-à-dire à la chaleur du Laos, le mode de vie… Vanaly Nomain prend un tout autre chemin et cela pendant tout le livre, cela a donc été impossible pour moi de prédire ce qui allait se passer et comme c’était rafraîchissant.

Dans ce roman, nous avons vraiment à faire un plusieurs genres qui s’entre-mêle et je pense que c’est de là que vient le côté inattendu de l’histoire, car on ne sait pas quel genre va l’emporter et de ce fait qu’est-ce qui va porter Maïa. Mais laissez-moi vous dire que cela ne sert absolument à rien de chercher quel genre Vanaly Nomain cherche à s’approprier, car le mélange est juste sublime.

Pour ma part je trouve que le résumé ne rend pas justice à ce que j’ai lu, j’ai trouvé que c’était trop centré sur la recherche de soi, alors qu’il y a tellement plus autour.

L’histoire de Maïa commence lorsque son grand-père veut l’initier à un rite de passage, mais ces anciennes coutumes sont désapprouvées de beaucoup, ne correspondant plus à l’époque dans laquelle ils sont pour d’autres. Mais son grand-père en décide autrement, seulement son obstination va leur coûter cher. Dès lors Maïa est renvoyée dans sa famille avec son père et ses frères.

Arrivée en France Maïa doit s’adapter à de nouvelles coutumes, traditions, nouvelle langue. En apparence tout semble lui réussir, mais au fond d’elle, elle désire qu’une chose, rentrée chez elle au Laos près de son grand-père. Malheureusement tout ne va pas se dérouler comme elle l’aurait espérée. Dans ce récit on retrouve une culture différente de la nôtre qui m’a beaucoup fascinée, cette culture qu’on voit à travers le quotidien de la famille de Maïa.

Son père est un être abjecte, que j’ai vraiment eu envie de faire mourir, quant à ses frères, eux sont des amours, mais ils sont faibles devant leur père et cela m’a vraiment exaspérée. Nous rencontrons Arnaud et Aël deux garçons qui vont se battre pour le cœur de Maïa. Pour ma part j’ai peu apprécié Aël, je trouvais Arnaud plus sensible, plus réelle, il avait quelque chose de touchant en lui. Tous ses personnages vont aider Maïa dans sa recherche de soi et sa quête de l’amour.

J’ai beaucoup aimé le fait que Maïa possédait un pouvoir et qu’il n’était pas bien définit par les personnes qui cherchent à en savoir plus, que seul le lecteur pouvait vraiment comprendre en globalité à travers Maïa, qui elle sait.

L’écriture est fluide, l’histoire est vraiment intéressante et change de tout ce que j’ai pu lire, que cela soit dans sa manière d’amener sont récit où dans sa manière dont les événements se déroulent. J’ai eu le sentiment par contre que la fin n’en était pas vraiment une. J’ai été déçu de cette fin , je m’attendais à autre chose, j’ai eu l’impression qu’il y aurait une suite donc si y a une suite, la fin est plus que bien mais sinon…je suis un peu frustrée.

c9b9364a3d3ce318a22e9c84df4bc87f

 » Je n’ai finalement jamais participé à ses cours optionnels. J’ai aimé l’école, j’y trouvais un refuge. Maintenant, elle me laisse de marbre, je n’y vois plus d’intérêt, plus de raison d’y aller. Je ne veux plus écouter, apprendre, comprendre. J’ai déjà tout compris. La vie n’est qu’une comédie humaine dont je n’apprécie nullement l’humour noir. »

Si vous l’avez lu ou s’il vous donne envie, dis-le-moi en commentaire, je serais ravi de vous lire.

c9b9364a3d3ce318a22e9c84df4bc87f

Achat neuf, : 12.98€ (Amazon)

Lu avec

Thé vert

Sleeping At Last, Atlas, Space

Livres Similaire

Pub aux démons, Nessendyl

Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Karen Marie Moning

Le Cercle des Sorcières, Diana Pharaoh Francis

signature

Publicités

14 commentaires sur “À la recherche de l’âme sœur.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s