Amitié·Aventure·Chronique·Fantasy·Meurtre·Romance·Young Adult

La goûteuse empoisonnée.

Les Portes du Secret, Tome 1,  Le Poison Écarlate
&
Les Portes du Secret,Tome 2, Le Souffle d’Émeraude
-Maria V. Snyder-

 

c9b9364a3d3ce318a22e9c84df4bc87f

« Enfermée dans les cachots du château d’Ixia et condamnée à mort pour le meurtre de l’homme qui l’a violée, Elena croit sa dernière heure venue. Mais c’est un étrange marché que lui propose Valek, le chef de la sécurité d’Ixia, qui vient de l’arracher à sa geôle : elle sera exécutée le jour même, ou deviendra goûteur du Commandant Ambroise, et risquera la mort à chaque plat qu’elle goûtera. Pour être certain qu’elle ne s’enfuie pas, Valek fait avaler à Elena une dose mortelle de Poussière de Papillon. Afin de rester en vie, Elena devra chaque jour prendre l’antidote dont seul Valek connaît la formule…


Alors qu’autour d’elle complots et trahisons se multiplient, Elena reçoit l’aide de la mystérieuse Irys, qui lui révèle ses pouvoirs de magicienne. »

c9b9364a3d3ce318a22e9c84df4bc87f

Après une succession de livre pourri, j’ai vraiment cru que ce n’était pas le mois pour lire, après avoir fait un tour dans ma PAL, je découvre ce livre « le poison écarlate ». Je ne sais pas vraiment pourquoi ce livre m’attirai et me tenais à distance en même temps; la couverture m’a tellement plu qu’il fallait que je l’ai, oui je vous l’accorde ça sonne un peu obsessionnelle, dans tous les cas je l’ai pris mais la quatrième de couverture c’était pas ça du tout, je sais pas ça sonnait comme si Elena avait eu le syndrome de Stockholm et c’est pas forcement ce dont j’avais besoin dans cette période de ma vie, bref je m’étale, dans tout les cas je fus très surprise et j’ai vraiment adorée ma lecture.

Elena est une jeune femme de 20 ans qui n’attend plus grand chose de la vie, à deux doigts de mourir, elle se voit offrir un travail qui pourrait la tuer comme qui pourrait prolonger sa misérable vie, après tout qu’à-t-il de mal à espérer une vie meilleure dans ses rêves? Voilà ce qu’il lui reste, l’espoir. L’auteur mène avec finesse  son récit et l’intrigue qu’on découvre par petit bout est excellent.

Elena évolue dans un monde qui l’a persécuté et détruite et pourtant elle reste forte et tente d’évoluer dans son métier. Maria V. Snyder ne laisse rien au hasard, effectivement elle fait grandir son personnage dans des conditions douteuses, mais ne se contente pas seulement de ça, elle va plus loin, elle fait entrevoir le monde politique dans lequel Elena évolue, rien n’est tout blanc ou tout noir. C’est un message qui n’est pas souvent abordé dans les livres young adult et pourtant c’est ce qui fait la force de l’histoire.

Le commandant, est un personnage très intéressant que l’auteur n’a pas laissé de côté, plus on en apprend sur lui, plus on comprend la globalité de sa politique. Nous n’avons pas affaire à un homme avide de pouvoir avec un désir de luxe, bien au contraire il est contre tout enrichissement ou fioriture, il privilégie son pays et bien entendu il n’est pas parfait sa politique non plus, mais il y a beaucoup de bons dans ce qu’il fait et c’est bien se comprend Elena plus particulièrement dans le tome 2.

Janco et Ari apportent beaucoup d’humour et allègent même les tensions que l’auteur crée via la situation complexe d’Elena. Jouant le rôle de protecteur on a l’impression d’être face à deux grands frères. Dans les deux tomes les deux hommes ont une importance particulière que cela soit pour la trame de l’histoire ou pour Elena même. Je regrette un peu qu’il ne soit pas présent un peu plus.

Quant à Valek, c’est un personnage exquis, c’est la personnification même de la nuance, il n’est en rien un homme méchant, c’est un homme d’honneur, qui semble de laisser aucune émotion le guider mais c’est faux. Sa douceur est surprenante et pas rare, ,il voue une loyauté sans fin au commandant et on le comprend. Valek est un homme entier, certes c’est un tueur,  ce qu’on lui reproche souvent, il se voit craint pour cela. Mais j’ai trouvé tellement hypocrite qu’on lui fasse sa réputation sur cela, car le monde dans lequel ils sont, n’a rien de jolie, le camps adverse en fait autant, voire pire.

Si vous vous attendez à juste une histoire d’amour, je pense que vous pouvez passer votre chemin. Certes il y a une histoire, mais Elena n’est pas cette ado surexcitée qui après dix minutes saute sur « l’homme de sa vie », loin de là, le récit ce concentre vraiment sur la magie, les guerres politiques et pour Elena sa survie. Pour le cas du deuxième tome la romance prend un peu plus de place, mais ce n’est qu’au bout de 196 pages que son amant apparaît. 

J’ai apprécié l’univers, les protagonistes qui sont hauts en couleurs, la manière dont l’histoire est tisée et comment Elena prend goût à la vie dans un milieu hostile. Un roman qui transport et qui amène à réfléchir dans un monde Fantasy. Un lire à ne pas rater, selon moi.


« La vie est faite de choix . Elena, Parfois bons,parfois mauvais. Si tu n’as plus le courage d’y faire face, alors renonce, abandonne. Mais ne fais pas les choses à moitié. Ne perds pas ton temps à t’apitoyer sur ton sort.« 

« -Tu vois, je ne suis même pas armé.

-Menteur! Veux-tu que je devine combien d’armes tu portes sur toi, ou bien dois-je te fouiller au corps?

-La seconde solution est le seul moyen d’en avoir le coeur net, dit Valek avec délectation.

Je fis trois pas et me trouvais dans ses bras… c’est-à-dire chez moi. »

Si vous l’avez lu ou s’il vous donne envie, dis-le-moi en commentaire, je serais ravi de vous lire.


Tome 1 : Achat neuf version kindle: 5.49€ (Amazon)
Achat D’occasion version poche : 5.15€  (Amazon)
Tome 2: Achat neuf version kindle: Pas de prix (Amazon)
Achat D’occasion version poche: 2.23€  (Amazon)


Lu avec

Cappuccino à la vanille
Jessie Ware, Glasshouse


Livres Similaires

La Maison de la Nuit,P.C. Cast & Kristin Cast  
Les Gardiens des Éléments, Rachel Caine

Filles de Lune, Elisabeth Tremblay

signature


Publicités

7 commentaires sur “La goûteuse empoisonnée.

  1. Au début de ton post, je me suis dit : « C’est quoi ce livre ? » puis au fil de la lecture je me disais plus « Je vais l’acheter », « Ca a l’air trop bien ! », « Il faut VRAIMENT que je l’achète »… enfin bref, je pense que je vais l’acheter dans la semaine qui veint grâce à toi ! Merci !
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s