Amitié·Chick Lit·Journal·Romance

Carrie sexy and not in the city

Le journal de Carrie, T1 & 2
-Candace Bushnell-

22243596_1463704010391843_536463289_o

Résumé du Tome 1

 » Carrie a 17 ans, elle porte des gogo boots vintage, ses copines la trouvent fabuleuse, elle rêve d’être écrivain, elle a son premier coup de foudre, elle customise son sac avec du vernis rose… Et  demain, elle sera Carrie Bradshaw, la reine de New York. »

sticker-fleche-4

Premièrement selon moi le résumé ne rend pas justice au livre. Étant loin d’être une connaisseuse de la série Sex and the city, je ne savais pas que c’était l’histoire de l’adolescence de la Carrie de la série. Avant d’avoir commencé le livre, j’avais regardé le série « le journal de Carrie Bradshaw, j’avais bien aimé malheureusement, il n’y avait que deux saisons. J’ai alors décidé de lire le livre, et laissé moi vous dire que l’histoire est assez différente, ce qui arrive aux personnages aussi, ça m’a un peu déçu, mais bon j’ai quand même apprécié ma lecture.

Carrie est une jeune fille qui par la suite de la perte de sa mère, se plonge dans la recherche d’elle-même, de ses rêves, mais cela n’a rien de facile, avec un père rigide qui a déjà tracé sa vie. La relation avec sa petite sœur n’est pas mieux, celle-ci ne se souvenant moins bien de leur mère, subtilise certaines affaires de sa mère, quitte à en voler à sa sœur. Malgré ce drame l’héroïne ne se concentre pas sur ça, ce que je veux dire par là, c’est que certes, parfois, sa mère lui manque, certes elle ne sait pas toujours quoi faire, mais elle ne se focalise pas sur cette perte, elle tente d’avancer.

« La vie se passe, quoi qu’il arrive. La vie est plus grande que nous. C’est la nature, tout ça. Le cycle de la vie… Personne ne le contrôle. »

Carrie est une fille pétillante, qui n’a pas peur de vivre, de se lancer des challenges. Aux yeux des autres, elle semble hautaine, et trop sûre d’elle, la vérité c’est qu’elle ne semble pas avoir peur de se faire mal lorsqu’elle se voit tomber. À 17 ans, elle a déjà des idées bien arrêtées sur le mariage,  la sexualité, la place de la femme dans la société, de celle des hommes dans sa vie. Elle ne semble pas croire au mariage, ni d’ailleurs vouloir des enfants pourtant, elle pend la défense de sa mère pour ses choix qu’elle n’aurait pas fait, montrant une certaine maturité.

Brad, comme la surnomment ses amis, va rencontrer lors de sa rentrée de Terminale, un amour de jeunesse, Sebastian,ou comme je pense qu’elle le considérera plus tard une erreur de parcours. Avec l’arrivée de ce jeune homme, une histoire d’amour va démarrer, on va suivre Carrie dans cette relation, sa manière d’appréhender les choses, ses réactions faces à certaines situations qu’elle ne cautionne pas.  Dans cette fin de tome, on entrevoit les années de Carrie Bradshaw avec ses amis Samantha, Miranda et Charlotte. Un roman léger, sans prise de tête, qui se lit assez rapidement.

sticker-fleche-4

« Le véritable amour […] est une chose que la plupart des gens n’ont pas la joie de connaître durant leur existence, même en vivant centenaires. »

Si vous l’avez lu ou s’il vous donne envie, dit-le-moi en commentaire, je serais ravi de vous lire.

sticker-fleche-4

Achat neuf : 7.10€ (Amazon)
Achat D’occasion : 0.77€  (Amazon

Lu avec

Thé à la vanille

Sans musique

sticker-fleche-4

Résumé du Tome 2

« C’est l’été à New York… Pour Carrie Bradshaw, tout est magique : les voisins excentriques, les boutiques de fringues vintage, les folles soirées en boîte, sans oublier les garçons qui entrent dans sa vie. Peut-être pourra-t-elle aussi réaliser son rêve de devenir écrivain ! Et puis, cerise sur le gâteau, elle emménage avec Samantha Jones.. »

sticker-fleche-4

Nous voilà de retour dans la suite des aventures de Bradshaw, toujours à la recherche d’elle-même, elle rencontre au travers de Samantha, les « joies » de la vie mondaines. L’une et l’autre vont vivre des expériences qui vont marquer la vie de Carrie, qui la conduiront à des décisions importantes. Miranda fait également partie du décor dès une bonne partie du livre.

J’ai trouvé marrant l’opposition de conviction et de sphère entre Samantha et Miranda. Sam est une fille qui veut une carrière digne de ce nom, elle est fiancée et pas à n’importe qui, une jeune homme riche et séduisant, elle se voit déjà la bague au doigt et continuer à évoluer dans son travail. Tandis que Miranda est une  féministe pure est dure, ne trouvant chez l’homme que le moyen d’assouvir ses besoins primaires, elle ne veut en aucun cas être à la merci d’un homme,  à travers son regard on n’y voit pas beaucoup de considération pour les hommes. C’est dans cette atmosphère que va évoluer Carrie.

J’ai trouvé ce tome bien trop prévisible et  malheureusement j’aurais aimé que le déroulement qui se fait à la fin soit beaucoup plus tôt, car certains passages étaient bien trop longs. Hormis cela, on retrouve la même légèreté même si j’ai trouvé qu’il y avait un côté malsain dans sa nouvelle relation avec Bernard.

L’histoire n’a rien d’exceptionnel, on regarde une Carrie se chercher, et tomber de déception en déception, elle essaye de comprendre le rôle de l’amour dans sa vie, de comprendre si elle en connaît les règles et sait les appliquer. Il y a beaucoup de paraître et peu d’honnêteté,  parmi les gens qui l’entoure. Ces deux romans se lisent assez jeune je trouve, car au finale c’est assez « creux » je ne dis pas que je n’ai pas aimé, car c’est faux, mais je ne le relirais sans doute jamais et je ne le conseillerai pas à des adultes et même peut-être pas aux jeunes gens de 17-20 ans. Un roman pour jeunes filles ou garçons, ou fan de la série pour découvrir les années de Carrie avant qu’elle devienne la célèbre Carrie Bradshaw.

sticker-fleche-4« Je suis le groupe à l’intérieur en traînant les pieds. Tout ça pour quoi? Je me suis fait des amis que je ne reverrai sans doute jamais, je suis sortie avec un homme qui s’est révélé bidon, j’ai trouvé un amour qui ne pourra pas durer, et j’ai passé l’été à écrire une pièce que personne ne verra jamais.

Comme dirait mon père, je n’ai rien fait de « constructif » de mon temps. »

sticker-fleche-4

Achat neuf : 7.10€ (Amazon)
Achat D’occasion : 1.59€  (Amazon)

 

Lu avec

Thé à la vanille
Sans musique

Livre Similaires

Les Nombrils, Delaf/ Maryse/ Dubuc

Confession d'une accros du shopping, Sophie Kinsella 

Le Diable s'habille en Prada, Lauren Weisberger

 

signature

 

Publicités

Un commentaire sur “Carrie sexy and not in the city

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s