Fantasy·Romance·Young Adult

La Gagnante Maudite

The Curse, T1
-Marie Rutkoski-

the curse blog

Kestrel est la fille du général à la tête d’un empire, pour elle ne s’offre que deux choix: s’enrôler dans l’armée ou se marier. À 17 ans à peine, elle n’est prête ni pour l’un ni pour l’autre. Un jour, au marché elle cède à une impulsion et achète un esclave rebelle à qui elle évite une morte certaine.  Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

« Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple. »

sticker-fleche-4

spoil

Me voilà plongée  dans une nouvelle histoire dont j’avais hâte de commencer, malheureusement pour moi ça n’a pas été une lecture des plus agréable. Le récit est raconté par un narrateur omniprésent, cette ouverture n’est pas dérangeante, cela nous fait rentrer tout doucement dans le roman, on prend connaissance du personnage principal Kestrel. Ce regard omniprésent qui m’a permis de me plonger dans l’histoire, a également dressé un mur entre les personnages principaux et moi. Le fait est que les pensées des personnages, leurs émotions, ne soient pas rapportées par eux-même m’a freiné, j’ai trouvé, plus difficile de cerner les personnage, d’être compatissant envers eux.

L’auteur crée un univers, pointant du doigt les classes sociales et la manière dont les riches traitent leurs pauvres. Dans ce roman se distingues dont deux classes les Valoriens; de richissimes occupants, assoiffés de violence et de haine et les Herranis; des rescapés de l’invasion impériale, réduis en esclavage.

En creusant un peu derrière ce mur invisible, on découvre des personnages avec de la profondeur. Arin est un jeune forgeron en tout cas tout le porte à le croire. Blessé et humilié dans la vie, il porte une certaine animosité  envers le peuple de Kestrel, mais plus particulièrement à son père le général Trajan. Derrière cette blessure ce cache un homme intelligent, fin stratège militaire, doté un charisme pour être meneur.
De l’autre côté nous avons une jeune femme, Kestrel, à première vue froide et hautaine, mais qui à travers son amour de la musique se révèle plus sensible et douce que ce que son masque laisse percevoir. Durant le roman on découvre plusieurs facettes de sa personnalité notamment son courage, ne reculant devant personne, mais est également une stratège hors pair.

À travers l’univers de Marie Rutkoski, nous nous retrouvons au cœur des stratégies militaires et politiques, faisant partie intégrante des vies des deux protagonistes. C’est d’ailleurs autour des manigances et tromperies que des choix importants comme la trahison de Arin et le mariage arrangé de Kestrel vont naître.

Je ne saurais dire c’est c’était une certaine lenteur dans l’histoire ou bien le narrateur omniprésent ou encore le déroulement de l’histoire, qui m’a fait apprécier moyennement ma lecture. Dans tous les cas, j’ai trouvé ce roman sympathique mais sans plus. Par compte j’ai trouvé la fin très intéressante, de là à en lire la suite je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, le choix que Kestrel fait à la fin souligne son intelligence et sa bonté.

sticker-fleche-4

« Si son cœur était de papier, elle pouvait le brûler. Il se muerait en un tunnel de flammes, une poignée de cendres. »

 sticker-fleche-4
Achat neuf : 15.00€ (Amazon)
Achat D’occasion : 11.13€ (Amazon)

 

Livre lu avec

Cappuccino à la vanille
 Accoustic Cover (spotify)

Livre Similaires

Sword and Verse, Kathy MacMillan

Un palais d’Épines et de Roses, Sarah. J. Maas

The Remnant Chronicles, Mary. E. Pearson

 

signature

 

 

 

 

Publicités

4 commentaires sur “La Gagnante Maudite

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s