Histoire

Ma mère cette criminel

La dernière des Stanfield

-Marc Levy-

la dernière des stanfield blog3

sticker-fleche-4

 » Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres. Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel. George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l’Est au Québec. Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits. Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas. L’auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore. Quel est le lien qui les unit ? Quel crime leurs mères ont-elles commis ? Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ? « 

Signalpeut contenir spoile.jpg

Eleanor n’a pas  seulement perdu sa Maman mais sa meilleure amie.  Lui laissant les plus beaux souvenirs d’enfance ainsi que l’histoire de sa rencontre avec son père, une histoire d’amour comme il n’en n’existe plus. Sally était le repère de sa fille, jusqu’à que celle-ci reçoive une lettre qui va remettre en doute l’intégrité de sa mère.

George perd chaque jour un peu plus sa mère, atteint d’une maladie touchant sa mémoire, elle est suivie dans un établissement où elle y passera ses derniers jours. George n’a plus personne à part l’un des amants de sa mère. Lorsqu’il reçoit cette mystérieuse lettre lui disant que sa mère n’est pas du tout la femme qu’il pense, qu’il l’a élevé, il voit là une opportunité d’en savoir plus.

Le plus difficile dans ce roman a été de se retrouver entre tous les personnages, entre les frères, les sœurs, les parents des protagonistes, leurs parents à eux, leurs grands-parents, au début je ne savais plus qui était qui. Je revenais sans cesse sur les pages précédentes pour être sûre de bien comprendre. Hormis les enchaînements difficiles pour moi, l’intrigue autour de Sally et May nous obsède vite, Marc Levy nous plonge directement dans le cœur de leur vie, nous laissant imaginer toutes les possibilités quant à ce qu’il s’est passé. En superposition nous retrouvons Eleanor et George à qui incombent de trouver la vérité est ainsi lever le voile sur des questions.

Lorsque George et Eleanor se rencontrent c’est une explosion de sentiment contradictoire qui se crée. Deux caractères bien trempés, une Elby forte et indépendante cherchant le sens à sa vie, face à un George tourné vers son travail. Son amour pour son travail l’isole un peu plus de la société, cherchant désespérément qui pourrait être son père. Et pourtant ils nous offrent une jolie romance, même si j’avoue que j’aurais aimé que cela soit plus accentué. Les deux décident ensembles de chercher les indices sur la vie criminelle de leurs mères. Tandis que l’on a de nombreuses révélations sur la mère d’Eleanor on en a très peu pour George.

Le dénouement  de l’histoire se fait petit à petit, et nous joue de belles surprises. Durant tout le récit à aucun moment l’auteur nous dit qui est la mère d’Eleanor et celle de George, je me suis même prise au jeu de savoir qui était leur mère en me basant sur leur éducation…bon oui, je me suis trompée. Sally et May ont tellement changé que cela en est presque ironique la manière dont la révélation se fait.

Le roman ce termine sur une très belle fin. J’en été plus que ravis. J’ai passé un bon moment à lire la dernière des Stanfield, je n’irai pas jusqu’à le relire.

sticker-fleche-4

« En vérité, je n’étais pas en train de l’observer, je l’admirais. Il y avait tant d’amour et de patience dans les gestes de ce fils, son écoute était si forte que j’aurais pu me résoudre à perdre la mémoire pour que l’on m’aime autant.« 

Achat neuf : 21.90€ (Amazon)
Achat D’occasion : 15.99€ (Amazon)

Lu avec

Sans musique
Thé noir

Livres similaires

Elle s'appelait Sarah, Tatiana De Rosnay

Pénélope Green, Béatrice Bottet

Les heures lointaines, Kate Morton

signature

Publicités

2 commentaires sur “Ma mère cette criminel

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s